Finale de la coupe du Calvados : D’Indestructibles à Champions, il n’y a qu’une volonté de toujours avancer.

Zinédine Zidane :  « Les performances individuelles, ce n’est pas le plus important. On gagne et on perd en équipe. »

Aimé Jacquet : « Dans toute grande aventure, c’est toujours le meilleur qui conclut. »

 

Les Indestructibles
Les Indestructibles

 

Ces deux citations peuvent paraître légèrement contradictoire. Mais pourtant mes joueurs ont prouvé le contraire. Gagner la coupe du calvados pour eux ce n’est pas la cerise sur le gâteau. C’est la récolte d’un long processus de travail fait avec le coeur. Beaucoup pensaient que c’était impossible mais des joueurs ont décidé que ce ne l’était pas, et ils l’ont fait. Qui sait si la tortue n’était pas une pierre qui à force de rêver s’est mise à marcher? Retour sur le parcours fantastique des nouveaux champions de l’Inter Odon.

 

 

 

 

Tout commence un samedi 23 février sur la très belle pelouse du stade Bernard Chatelin d’Esquay Notre Damme. L’Inter Odon accueil le FC Lystrienne pour le compte des 16eme de finale de la compétition. ils savent que ce sera pas aisé de venir à bout de cette équipe. Ils sont pensionnaire de division 1 et ont terminé 2eme de la phase allé en ne perdant qu’un seul match. Le coach est absent mais heureusement son fidèle adjoint “Monsieur 100%” se charge de faire connaître le nouveau IOFC à son adversaire du jour. Grâce à un doublé d’Ethan Lemeray et un quadruplé de Baptiste Muller ils s’imposent 6-3 et passent en 8eme de finale.

 

Trois semaines plus tard, les joueurs se déplacent cette chez le 5eme de division 1 d’automne, l’ES Thury Harcourt. Le coach est de nouveau absent. C’est donc une nouvelles fois “Monsieur 100%” Damien Jacqueline qui se charge de prononcer la sentence à notre adversaire. Pour ce match, l’effectif est très modifié. Cinq joueurs sont en voyage au ski et deux joueurs sont blessés. Mais qu’à cela ne tienne, le club à deux équipes U15 et de nombreux joueurs talentueux. Grâce à but de Clément Jacqueline en tout début de rencontre, ils terminent ce match avec un score de parité de 1-1. La série de tir aux buts les désigne vainqueurs par quatre réussites à deux. Ils sortent donc indemnes du piège de Saint Rémy sur orne et se dirigent vers les quarts de finale.

 

 

Pour ce nouveau tour, le tirage au sort envoie nos joueurs en terre Lexovienne pour jouer contre l’équipe B du CA Lisieux. Pour ce quart de finale, le groupe et le staff est au complet. L’éducateur de l’équipe B, Romain Allais, leur fait même le plaisir d’être présent. Après un match haut en rebondissement, le résultats est de nouveau en leur faveur. Les Intéristes s’imposent 4-3 grâce aux buts de Tom Chesnel et Baptiste Jourdan ainsi que le doublé de l’inévitable Baptiste Muller. La progression de l’équipe dans le jeu est extrêmement visible. La bande de copains se dirigent donc vers les demi finales. Un nom d’équipe commence à faire surface, il s’agit des “Indestructibles”.

 

 

Les Vestiaire Ligue des Champions
Les Vestiaire Ligue des Champions

 

U15A de L'IOFC
U15A de L’IOFC.

Un grand match se prépare donc pour les “Ciel et Marine”. Le club a mis les petits plats dans les grands pour rendre ce match inoubliable. Aucun joueur de l’effectif n’a participé à une rencontre de ce niveau de compétition. C’est donc tout nouveau pour eux de préparer ce genre de match. Ils l’ont pourtant fait avec brio ! Ils ont utilisé chaque petit ingrédient pour offrir un plat de résistance et un dessert délicieux à leur club et à leurs nombreux supporters. Ils ont attendu le match le plus important de la saison pour réaliser leur meilleure prestation de l’année. C’est aussi à ça que l’on reconnaît des graines de champions ! La très belle équipe de Mondeville n’a rien pu faire face au rouleau compresseur qui s’est jeté sur elle. Ils ont ajouté à leur très beau jeu offensif des qualités de travail et d’abnégation qui ne peuvent pas être vaincus. Les supporters, le club et les parents ont pu assister à la quintessence de l’esprit d’équipe et du don de soi. La valeur d’un groupe tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir. Le score est donc sans appel et les “Indestructibles” pourront défendre leurs couleurs à la grande finale. Tout ça grâce à une magnifique victoire 5-2 avec un but de Baptiste Jourdan et un quadruplé de Baptiste Muller

 

Samedi 1er Juin, c’est le grand jour pour les “Indestructibles”. Pendant la préparation de ce match j’ai deux souvenirs qui me trottaient dans la tête. Vont-ils montrer à tous que contrairement à leurs années de U13, ils sont maintenant un vrai groupe ? Vont-ils contrairement au match de Cahagnes prendre conscience qu’ils ont le droit de gagner, le droit d’être les meilleurs et le droit de prendre ce qui leur est dû ?

 

62168164_590133721484259_5991243992237342720_n

 

La préparation de ce match fut simple. Ils ont travaillé ce qui fait leur force. Que ce soit dans la tactique, la technique et l’état d’esprit. Je ne pense pas que beaucoup de staff ont pu voir leurs joueurs chanter et danser sur la chanson de “Oui-oui” le jour d’une finale. Mais ça démontre ce qu’est avant tout ce groupe. Une bande de copains qui est là pour s’amuser. Ils sont conscient de leurs forces ce qui leur permets d’être tranquille quand ils abordent un match quel qu’il soit.

Après un échauffement sous une chaleur étouffante et un protocole d’entrée sous le mythique son de Star Wars, les 14 Jedis sont prêt à en découdre contre une belle équipe de Carpiquet. Qu’importe le résultats, les joueurs le savent, Ils resteront les “Indestructibles” : Indestructibles comme leur fidélité à leur club ! Indestructibles comme le lien entre eux et le staff ! Indestructible comme leur hargne sur chaque match ! L’objectif est donc d’inscrire ce nom au palmarès et non de remettre en question son origine. Les consignes sont simple : Jouer comme ils savent le faire et ne jamais renoncer.

 

Le début du match n’est absolument pas en notre faveur. La pression d’un grand rendez-vous a finalement des effets sur la qualité de jeu des Intéristes. Ils ne sont techniquement pas au rendez-vous mais heureusement le mental d’acier qu’ils ont depuis plusieurs mois est bien là. Après 20 minutes de jeu, sur une petite erreur technique de Téo Jacqueline, le numéro 9 Carpion ouvre le score. Ce sera au final un mal pour bien. Car suite à ça le public a pu assister à ce qui se fait de plus beau dans une équipe. Le soutien indéfectible des autres membres de l’équipe pour leur copain qui vient de commettre une erreur. Comme le disait Zizou au début de cet article, on gagne et on perd en équipe. Par analogie, on réussit et on se trompe en équipe. Grâce au soutien de ses copains, Téo a ensuite livré une copie parfaite et a oublié ce petit désagrément. Les “Indestructibles” ont donc pu se remettre en ordre de marche ! Et ils n’auront pas le temps de douter car sur une erreur du gardien adverse, Baptiste Muller permet à l’Inter Odon de revenir à 1-1 seulement 5 minutes après l’ouverture du score. Le match est ensuite très fermé. Les deux équipes ne parviennent à se créer de réelles occasions à l’exception des coups de pieds arrêtés. Et justement, à ce petit jeu là les Intéristes sont bien préparés. Sur un coup franc de 25 mètres, Baptiste Muller ne laisse aucune chance au gardien et permet à l’équipe de mener au score deux buts à un. Le score ne bougera pas jusqu’à la mi-temps.

 

Le deuxième acte est du même acabit. Ils n’arrivent pas à développer leur jeu habituel mais ils procèdent en contre. Seulement après 10 minutes, Baptiste Muller, toujours lui, se retrouve en face à face avec le gardien et envoie le ballon au fond des filets. Les Indestructibles font le break et sont récompensés de leurs nombreux efforts. Le don de soi est de plus en plus présent. On dit souvent que le meilleur exemple que l’on puisse donner’ et d’en être un soi même. Et je peux dire que les efforts fait par le groupe face à une équipe de Carpiquet qui joue plus juste qu’eux est tout simplement remarquable. A l’image d’un Tom Chesnel qui devrait être utilisé pour la science. Car il ne doit pas être très courant de voir un garçon avec un cœur si gros et trois poumons. Mais voilà, sur un contre le numéro 12 adverse permet à son équipe de revenir à 3-2.

Baptiste Muller
Baptiste Muller

 

 

La fatigue commence à se faire sentir et notre adversaire est de plus en plus pressant sur les cages d’Arthur Henri. Les Violets d’un jour vont avoir besoin d’un nouveau coup de pouce du destin. Il prendra forme à la 72eme minute. Baptiste Muller se bats pour jouer un nouveau ballon long et obtient un penalty qu’il transforme lui même. L’Inter Odon mène donc 4 buts à 2 et il reste moins de 10 minutes à jouer. Comme l’a dit Aimé Jacquet, dans toute grande aventure, c’est toujours le meilleur qui conclut. Par ce but, Baptiste, le Capi, conclut sa magnifique demi saison auteur de 49 buts en 12 matchs. Il est depuis le début un vrai leader pour ce groupe et ses copains ont pu s’appuyer contre lui sur et en dehors des terrains. Il permet aussi à son équipe de vivre sa grande aventure. Car malgré un anecdotique but de notre adversaire à la dernière seconde, les Indestructibles remportent la coupe du Calvados sur le score de 4-3.

 

 

 

 

La “Team Indes” peut donc fêter son titre comme il se doit. Après l’accession au niveau supérieur acquise la semaine dernière, il est évident que cette Demi Saison est une réussite absolue.

 

Les Indestructibles sur le podium !
Les Indestructibles sur le podium !

 

Une finale ça ne joue pas, ça se gagne !
Une finale ça ne joue pas, ça se gagne !

 

Je suis pour ma part heureux et fier de voir ce qu’ils ont pu nous offrir en si peu de temps. Il n’y a pas que les résultats qui sont à prendre en compte. L’état d’esprit, le comportement et le sérieux de ce groupe est tout simplement remarquable. Leur groupe est un exemple : Un exemple d’amitié! Un exemple de respect! Un exemple d’état d’esprit ! Ils font preuve de maturité et sont conscient qu’ils ne sont pas les plus grands footballeurs. Mais ils apportent un telle envie qu’ils arrivent à déplacer des montagnes. De par leur prestation ce samedi 1er juin, ils ont remercié les membres du clubs, leurs parents et leur staff pour l’investissement qu’ils ont eu dans ce parcours de coupe. Mais c’est au final nous qui devons les remercier pour le spectacle qu’ils nous ont offert. Ils se retrouveront dans un peu plus d’un an après une saison séparés. Et, ils pourront de nouveau jouer ensemble et se souvenir qu’à jamais ils sont les “Indestructibles”.

Adrien

 

Les Indestructibles
Les Indestructibles

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*