L’IOFC aussi a sa Remontada !

Interodon FC groupe B

 

Interodon FC groupe B
Interodon FC groupe B

 

Ce week-end, les U15B de L’Interodon FC ont joué leur dernier match de championnat de la saison. Ce serait peu de dire, qu’ils ont joué avec les émotions du public venu les soutenir. Retour sur cette « INTERODONTADA » qui a ravie les supporters. 

 

Qui dit résultats particulier, dit match particulier, dit contexte particulier. Le premier rouage de cette journée particulière nous vient du match du groupe A. En effet, après le forfait de notre adversaire du jour, l’équipe se retrouve sans match. L’ensemble du groupe décide donc de se rendre non bien loin, à Esquay notre dame, au match de l’équipe B. Le KOP est donc prêt pour aider au maximum le groupe sur ce dernier match de championnat. Nos visiteurs du jour, le Thue et Mue FC joue également en bleu. Les Intéristes vont devoir changer de maillots. Mais qu’à cela ne tienne, le rose nous va si bien !

 

Le début de match des « roses d’un jour » est tout simplement catastrophique. La communication est absente, le bloc équipe n’est pas respecté et les rares offensives sont maladroites. Si bien qu’après seulement 20 minutes, l’Inter Odon se retrouve mené trois buts à zéro et c’est amplement mérité. Je tiens d’ailleurs à féliciter nos voisins de Thue et Mue pour le jeu qu’ils proposent. Il y a de réelles idées et malgré un léger déficits de taille, ils arrivent à produire des belles séquences. Le public est médusé, les joueurs commencent à baisser la tête. C’est le moment que Thomas Hurel choisit pour récupérer un ballon et envoyer une frappe de 25 mètres sous la barre. La révolte est sonné et le match va totalement tourner en quelques minutes. L’Inter Odon obtient un bon corner et après une déviation et un rebond, c’est un autre Thomas qui propulse le ballon au fond des filets. Thomas Aupée, plus prompt que les autres permet aux Intéristes de revenir à 3-2. Un vent d’espoir souffle sur le stade Bernard Chatelin et après une nouvelle récupération haute, Pierre Morice remporte son face à face avec le gardien adverse. L’IOFC revient à égalité et comme pour les trois premiers buts du match, c’est absolument mérité. Malgré deux occasions franches pour les roses et marine, les deux équipes retournent aux vestiaires sur un score de parité.

La deuxième mi-temps est beaucoup moins intéressante et fructueuse. Les deux équipes défendent bien mais produisent un jeu offensif brouillon. Il y a très peu d’occasions et le public pense que le score restera inchangé. Mais à 10 minutes du terme un joueur en forme en ce moment va encore changer le sort de la rencontre. Baptiste Jourdan combine bien avec Pierre Morice sur le côté gauche de la surface. Il se retrouve face au gardien et remporte son duel. L’Inter Odon mène donc quatre buts à trois. Après une dernière frayeur, l’arbitre donne le coup de sifflet final. L’IOFC remporte son dernier match de la saison face à une équipe invaincu de son championnat. Une nouvelle preuve que lorsqu’un groupe est soudé et solidaire, n’importe quel défi peut être réalisé.

Les joueurs du groupe A rejoignent leur copains victorieux pour faire un des plus beau cri de guerre de la saison. Un cri de guerre d’un groupe uni qui fait vraiment plaisir à voir. C’est là, la plus grande victoire du club. La possibilité de permettre à une groupe de vivre ensemble depuis plusieurs années. C’est cette donnée qui fait la différence dans les moments importants pour la plus grand plaisir du staff.

Je tenais à écrire quelques mots pour une personne en particulier à la fin de cet article. En effet, un membre du groupe à probablement effectué son dernier match avec l’Interodon. Capitaine d’un match, Sarah Desquesne rejoindra le football féminin l’année prochaine. Il nous reste des entraînements, des tournois et des moments festifs mais par avance le club te souhaite bonne chance dans cette nouvelle aventure. L’Inter Odon sera toujours ton premier supporter. 

Je vous laisse avec une partie de ce magnifique cri de guerre entre copains 😉

 

Adrien

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*